Aujourd'hui, j'étais à Mother and Child pour être avec les 3 petits de trois ans, puis l'après-midi plus particulièrement avec les jeunes enfants handicapés de Todler. Pour essayer d'avoir différentes approches avec ces enfants, pour voir ce qui pouvait leur plaire ou qu'est-ce qui pouvait m'aider comme support pour travailler avec eux, j'ai proposé aujourd'hui de le faire écouter de la musique. L'espace étant très limité et pour ne pas que ce soit trop bruyant ou que je provoque trop d'excitation autour de moi avec les autres enfants, j'avais emmené mon MP3. J'ai proposé à Julia de venir s'assoir avec moi. Julia au départ ne voulait pas s'arrêter de déambuler nerveuse, entre la maison et la cour du foyer. Petit à petit, elle a accepté de venir et de me suivre en me donnant la main.

                Nous nous asseyons, je mets la musique avec un écouteur dans l'oreille et l'autre dans ma mienne pour que je puisse suivre de mon côté sûr qu'elle musique elle allait réagir. Julia est restée très attentive. Très concentrée. Sans bouger. A écouter puis à essayer de regarder d'où venait la musique. Mon MP3 faisant de la lumière en même temps qu'il fonctionne, elle prenait plaisir à jouer avec la lumière en la mettant tout près de son œil. Puis elle écoutait à nouveau. Elle est restée assise comme ça pendant au moins une demi-heure... Julia très souvent ne tient pas assise mais s'installe au sol la tête par terre, de travers et les fesses parfois en l'air. Elle joue avec un objet et reste dans sa bulle. Elle a parfois des excès de comportement, à sauter sur les personnes puis à repartir et à rire. Là Julia est restée assise très longtemps ! Quand elle se courbait trop, je lui montrais qu'elle devait se tenir le dos droit et la tête plus relevée et elle restait comme ça ! Attentive ! Elle avait parfois des sourires plus marquées sur son visage pour certaines chansons. Pour d'autres je voyais que la musique ne lui plaisait pas, elle faisait comme une grimace. Je rigolais et je passais à la suivante.

                Un moment, je me suis levée et j'ai commencé à danser en lui tenant les mains. Elle s'est alors collée devant moi pour que je l'accompagne, son dos collé contre moi, pour que je danse et qu'elle suive le rythme. Julia a commencé à me regarder en levant la tête et à avoir un sourire... Et à rire... C'était magique ! Je la voyais épanouie, heureuse ! Elle était tellement bien, dans ce moment avec la musique ! Un moment d'éternité en quelque sorte ! Petit à petit, je la décollais pour qu'elle danse par elle-même, et elle trouvait le rythme ! Le suivait ! Qu'est-ce que c'était beau ! Tout style de musique !

                Certains des tout-petits intrigués de ce qu'on faisait venaient me voir et me demandait d'écouter ! Un particulièrement est venu et resté quelque temps. Alors que je n'avais plus à ce moment-là l'écouteur dans l'oreille pour entendre ce que Julia écoutait, j'ai vu que la musique avait changé à voir son visage et son rythme changés ! J'étais si heureuse de la voir comme ça ! Ça n'a pas été facile de lui faire accepter que c'était fini !