Après avoir porté mon regard sur les enfants, je vais changer de position et tenter d'écrire à partir de ce que j'ai vu des mamans de ces enfants.

Ces mères, parfois sont là. Présentes. A leur manière, à leur rythme, avec leurs regards mais elles sont là.

        - La maman de Cindy :

                La maman de Cindy est donc réapparue il y a quelques jours, après de longs mois sans sa présence.

                Elle est venue à plusieurs reprises en quelques semaines. Les House parents qui se trouvent dans une situation particulière à sa venue, essaye de réguler sa venue, en lui permettant de voir sa fille sur un temps très limité et toujours en leur compagnie. Aujourd'hui, elle est venue apporter des bonbons et des petits cadeaux pour sa fille pour Pâques.  

                Cette femme me touche énormément. Bien que je sache que son parcours n'est pas simple et qu'elle est dépendante encore de la drogue, et qu'elle ne peut donc pas être présente pour sa fille et qu'il y a des antécédents difficiles dans la relation qu'elle a eu avec elle, que la relation avec sa fille n'est pas saine, cette femme me touche énormément. Je retrouve en elle des femmes fortes mais si fragiles à la fois, fragiles mais si fortes, que j'ai accompagné à travers leur parcours de vie difficile. Je retrouve en cette femme l'espoir, la détresse et l'envie de pouvoir Rester une mère pour sa fille. Je sens à chaque fois qu'elle vient, qu'elle tente d'être là pour sa fille, de lui offrir le peu qu'elle peut lui donner. Et qu'elle est pleine de maladresses et d'amour pour elle. Elle a souvent des paroles d'attention envers moi et me remercie d'être là pour ces enfants. C'est si marquant et touchant d'avoir les paroles d'une mère qui sait qu'elle ne peut pas tout offrir à sa fille et pour qui il est dur de lui donner une éducation, de l'élever... L'élever, quand elle même essaye de s'élever et de se relever...

                Mais je suis sûre pourtant au fond de moi que ce qu'elle peut lui donner est précieux également. Dans le cadre du foyer, avec une aide et la présence des House parents, oui. Mais que les gestes d'attention qu'elle a aujourd'hui pour sa fille seront une force, un appui pour cette dernière pour se construire. Mais comment trouver l'équilibre ? Comment accompagner cette mère pour qu'elle puisse continuer de donner ce qu'elle a de beau à donner à sa fille ? Comment lui permettre d'avoir cet espace sans que cela ne dérive sur les éléments et paroles malsains qui prennent parfois le dessus quand elle est rongée par son mal-être ? La question est tellement difficile et délicate. Mais pourtant, elle est tellement importante, chargée d'Humanité et d'espérance !

                Je porte cette maman dans mon coeur, quel que soit l'avenir qu'elles trouveront, elle et sa fille. Qu'elle trouve la force de rester debout, ou tout d'abord, de se relever, et d'être fière d'avoir le cœur d'une maman, même si son cœur et sa tête débordent de tant d'autres pensées difficiles à gérer.